> L’écho de Saint-Jo > JOURNAL de l’ÉCOLE - 2014-2015 > Classe découverte en Normandie (CM1/CM2)

Classe découverte en Normandie (CM1/CM2)

Cette page vous dévoile ce que les élèves y ont vécu et découvert, notamment lors de leur visite du port du Havre, du mémorial de Caen, du cimetière américain de Colleville-sur-Mer, de la batterie allemande de Longues-sur-Mer, des falaises d’Étretat et du port de Honfleur.

Mardi 7 avril : Le Havre

Visite de la ville

Nous sommes allés dans un édifice qui s’appelle Notre-Dame du Havre et qui a 500 ans. Elle a résisté à la deuxième guerre mondiale. Elle a été choisie comme cathédrale en 1974. Ensuite nous sommes allés dans l’église qui s’appelle Saint-Joseph. Elle a 70 ans, elle fait 118 m de hauteur et l’église a plus de 2000 petits vitraux en couleurs.

Thibault

Le port

Nous sommes partis au port du Havre.
Nous avons fait un tour en bateau et nous avons vu différents bateaux comme :
- Les porte-conteneurs
- Les paquebots
- Les rouliers…
Et il y avait de grosses cuves contenant du pétrole, c’était impressionnant.
Une journée parfaite.

Salomé

Mercredi 8 avril : Colleville-sur-Mer

Cimetière américain : le mur des disparus

Cimetière américain : la tombe d’un soldat inconnu

le poème

Thomas et moi, nous avons récité le poème « Qui t’es toi ? » de Hubert Denys au
cimetière américain devant la croix d’un américain inconnu. Sur la croix, il était écrit en anglais : « Here rests in honored glory a comrade in arms known but to God ». Nous avons récité le poème parce qu’il parle d’un américain de la seconde guerre mondiale.

Louise

« Qui t’es toi » est un poème qui raconte l’histoire des combattants américains qui ont vu leurs amis tomber pour la France. Il dit qu’ils ont parcouru toutes les plages Gold, Sword, Juno, Utah et Omaha.

Thomas

les casemates

Les casemates font partie de la batterie allemande de Longues-sur-Mer. Ce sont de gros blocs équipés de longs canons qui peuvent tirer jusque 20 km maximum. Il y en a 4. Avant, ils étaient reliés par tranchées de protection. Les casemates sont à peu près à 450 mètres du rivage. Ils sont sur une sorte de falaise.

Achille

Jeudi 9 avril : Étretat

Les falaises

On s’est assis sur l’herbe fine et douce. On ne pouvait pas l’arracher. On regardait les falaises d’Étretat et on a fait un silence. A côté de moi, il y avait une plante, l’ancêtre du choux. On est partis faire notre promenade. On a fini par la plage. On entendait les galets se frotter les uns contre les autres, sur le rivage. C’était comme des applaudissements.

Sarah


Toute la classe est allée sur la plage d’Étretat pour entendre le bruit de la mer. On a entendu les galets qui se frottaient les uns contre les autres, comme si on faisait des petits applaudissements. Puis, Cyriaque, le guide, nous a expliqué comment se sont créés les galets. Il se sont créés avec les silex tombés de la falaise et la mer qui les a polis.

Ikram


Les falaises d’Étretat sont faites de craie et de silex. Les silex sont tombés des falaises. Ils sont devenus des galets avec l’action des vagues. Il y a plusieurs choses à voir : la porte d’Amont, la falaise d’Aval, l’Aiguille, la Manneporte, la pointe de la Courtine.

Naomi
Portfolio