> Agenda > COVID 19 / SITUATION au 31/03/20

COVID 19 / SITUATION au 31/03/20

En raison du développement de l’épidémie du Coronavirus, et par décision de notre chef de l’État, notre établissement ferme ses portes à partir du lundi 16 mars jusqu’à nouvel ordre.

Les mesures sont susceptibles d’évoluer rapidement en fonction de la propagation de l’épidémie :
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
Un numéro vert (0 800 130 000) reste en place, ouvert de 09h00 à 19h00 sept jours sur sept. Cette plateforme téléphonique n’est néanmoins pas habilitée à dispenser des conseils médicaux qui sont assurés par les SAMU - Centres 15.

Un site internet est mis en ligne aider les Français à évaluer leurs symptômes : www.maladiecoronavirus.fr
Il est référencé par le ministère de la Santé. Ce site permet à tous ceux qui pensent être contaminés par le coronavirus de faire un "test" anonyme et gratuit consistant en 24 questions sur ses symptômes (fièvre, toux, gêne respiratoire, courbatures…) mais aussi sur ses antécédents médicaux ou son âge.

ENSEIGNEMENT A DISTANCE

Afin de limiter dans la mesure du possible les perturbations de cette décision sur les apprentissages des élèves, l’équipe enseignante s’est organisée en préparant du travail à distance à leur intention. Une circulaire a été diffusée à ce sujet le vendredi 13 mars (cf document joint ci-dessous).

ACCUEIL DES ENFANTS DES PERSONNELS DE SANTÉ qui n’auraient pas trouvé d’autres modes de garde

Les instructions du gouvernement limitent cet accueil aux enfants des personnels suivants :

- Tous les personnels travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de santé ...
- Tous les personnels travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD, USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD ...
- Les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées...
- Les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé (ARS) des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.
- Les personnels affectés aux missions d’aide sociale à l’enfance relevant des conseils départementaux ainsi que des associations et établissements publics concourant à cette politique. Les services en charge de la protection de l’enfance concernés sont les services aide sociale à l’enfance (ASE) et protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et les services de prévention spécialisée. Les professionnels relevant de ces structures éligibles au dispositif sont les suivants : assistants de service social, techniciens d’intervention sociale et familiale (TISF), médecins, infirmières puéricultrices, sages-femmes et psychologues.

Il faut un double motif pour que les enfants soient accueillis :
- Motif 1 : l’un des parents doit relever de la liste précédente.
- Motif 2 : aucun autre mode de garde n’est possible*.
* Le fait que le second parent ne soit pas un personnel de santé ne signifie pas obligatoirement qu’un mode de garde est forcément possible. En effet, le second parent peut ne pas pouvoir être placé en télétravail ou figurer parmi les personnes considérées comment particulièrement fragiles au regard de l’épidémie.

A compter du mardi 31 mars, cet accueil est élargi aux enfants des personnels participant aux forces de sécurité intérieure (gendarmes, personnels de la police nationale, sapeurs-pompiers professionnels, personnels des préfectures indispensables à la gestion de la crise)

MODALITÉS D’ACCUEIL (mises à jour le 26/03/2020)

Merci de consulter la circulaire jointe ci-dessous.